Home

 

 

Pour l’année 1931 et ses films oubliés dans une boite ( normal que Frankenstein ai pu sortir ! ) j’ai décidé de vous parler d’un seul film ( oui juste d’un ! ). Déjà parce que vous le devinez peut-être mais les sorties en salle au début des années 30 sont pas gigantesque et puis parce que j’ai envie de m’attarder un peu sur le film M le Maudit de Fritz Lang !

Commençons par un peu d’Histoire du ciné, Fritz Lang est un réalisateur allemand qui a plusieurs classique du cinéma à son actif ( Metropolis et le Dr Mabuse pour n’en citer que deux ). Il fait partit de ces cinéastes qui ont eu « plusieurs carrières » c’est-à-dire, une carrière dans leur pays et une carrière aux Etats-Unis ( le plus souvent ) ; à l’image de Hitchcock qui a connu dans sa carrière, une période anglaise et une période américaine. M le Maudit fait partie de la carrière allemande du réalisateur ( qui est partit aux States en 1934 ).
Le film s’inscrit dans le courant de l’expressionnisme allemand qui réfère à une esthétique assez froide, faite d’ombres et de lumières avec des perspectives assez improbables :                                                                               

les meilleurs exemples étant Le Cabinet du Docteur Caligari (1919)et Nosferatu(1922), deux films marquant de cette esthétique en pleine expansion au début des années 20. M le Maudit en garde la trace mais les décors, par exemple, sont beaucoup plus réaliste. Non pas que j’adore cette période du cinéma mais c’est tout de même une période importante pour le cinéma allemand ( un peu comme le néoréalisme italien et la nouvelle vague française ) donc autant en parler !

M le Maudit marque l’arrivée du parlant dans la carrière du cinéaste. Bien que le son soit une nouveauté ( que dis-je, une révolution ! ) F. Lang le manie déjà très bien dans son scénario. Le gimmick du sifflement pour reconnaitre le meurtrier en est un bel exemple ! Ce sifflement, qui revient lorsque le meurtrier est présent, participe également au suspens du film car lorsque le spectateur entend ce sifflement, il sait que le meurtrier est dans les environs même s’il n’apparait pas à l’écran. Le personnage principal incarne parfaitement la figure du serial killer, avec son regard (qui perso me fait flipper), sa skyzophrénie ( montrée par le biais du miroir qui équivaut au dédoublement ), son obsession pour les enfants, sa manière de nier avec un sourire en coin BREF le serial killer comme Hollywood nous le sert depuis des années.

Le film s’inspire de plusieurs faits divers allemands faisant références à des enlèvements et des meurtres d’enfants survenus dans les années 20. Le fait que ce soit des enfants pris pour cible accentue la peur et la psychose des habitants comme nous le montre le réalisateur dans son film! Ce qui est intéressant à voir ici c’est que 80ans auparavant les faits divers n’étaient pas si différent que ceux de maintenant.

M le Maudit est un film intéressant et très actuel malgré la différence d’époque qui nous sépare. Est-ce que je vous le conseille ? OUI. Est-ce que vous allez le regarder ? L’espoir fait vivre !

En tout cas, si le cœur vous en dit, vous pouvez le voir en entier ici =>

Promis pour la prochaine année je serai plus inspirée !

A.B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s